Ardern de Nouvelle-Zélande dit que le verrouillage fonctionne pour limiter la propagation du delta

WELLINGTON (Reuters) – La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a déclaré que le verrouillage national strict appliqué pour éradiquer le COVID-19 contribuait à limiter la propagation de la variante Delta hautement infectieuse, alors même que le nombre de nouveaux cas augmentait jeudi.
La Nouvelle-Zélande a signalé 68 nouveaux cas jeudi, portant à 277 le nombre total de personnes infectées lors de la dernière épidémie. Sur le total des cas, 263 se trouvent à Auckland et 14 dans la capitale Wellington.
L’ensemble du pays de 5 millions d’habitants est soumis à des ordonnances de séjour à domicile, les écoles et la plupart des lieux de travail étant fermés au moins jusqu’à la fin du mois.
« Le verrouillage a un impact mais Delta est très délicat », a déclaré Ardern lors d’une conférence de presse. « Nous devons être incroyablement vigilants. »
La Nouvelle-Zélande est en grande partie indemne du virus depuis l’année dernière, à l’exception d’un petit nombre de cas en février, mais cela a changé la semaine dernière après qu’une épidémie de la variante Delta a éclaté à Auckland, incitant Ardern à ordonner le verrouillage.
La stratégie d’Ardern pour éliminer le virus à l’aide de contrôles stricts aux frontières et de verrouillages instantanés bénéficie d’un large soutien en Nouvelle-Zélande, mais son gouvernement a été critiqué pour ses progrès en matière de vaccination, parmi les plus lents de l’OCDE.
L’élimination continuera d’être la stratégie de la Nouvelle-Zélande jusqu’à ce que la majorité de sa population soit vaccinée, a déclaré Ardern.
« Personne ne veut utiliser les verrouillages pour toujours … ce n’est pas notre intention », a déclaré Ardern. « Mais pendant que nous vaccinons, l’élimination est le but. »
Environ 80% de la population n’a pas encore été complètement vaccinée. Le gouvernement a déclaré que 3 millions de doses ont été administrées jusqu’à présent et qu’un nombre record de 87 000 personnes ont été vaccinées au cours des dernières 24 heures.

Bouton retour en haut de la page