Des centaines d’arrestations et d’amendes lors des manifestations de verrouillage en Australie

SYDNEY : Plus de 250 personnes qui protestaient contre les blocages des coronavirus en Australie ont été arrêtées samedi et beaucoup ont été condamnées à des amendes pour avoir défié les ordonnances sanitaires, ont annoncé les autorités.
Au moins sept policiers ont été soignés pour des blessures après que des escarmouches ont éclaté lors de certaines des manifestations, qui ont eu lieu dans plusieurs villes du pays. La manifestation la plus importante et la plus violente a eu lieu à Melbourne. Beaucoup ont été organisés par des personnes dans des groupes de discussion en ligne cryptés.
Sydney est en détention depuis deux mois, tandis que Melbourne et la capitale, Canberra, sont entrées en détention plus tôt ce mois-ci. En vertu des règles du verrouillage, les gens sont pour la plupart confinés chez eux et ont des limites à leurs interactions sociales.
Malgré ces mesures, l’État de Sydney en Nouvelle-Galles du Sud a signalé samedi un record de 825 nouvelles infections quotidiennes dans la communauté. Plusieurs villes luttent contre des épidémies de la variante delta hautement contagieuse.
Les manifestants disent que les blocages devraient prendre fin, mais les autorités disent qu’ils sont nécessaires pour supprimer la propagation du virus et sauver des vies.
À Melbourne, une foule d’environ 4 000 manifestants, pour la plupart non masqués, ont déclenché des fusées éclairantes, crié et fait exploser de la musique dans le centre-ville. La police de l’État de Victoria a arrêté 218 personnes et infligé plus de 200 amendes, chacune s’élevant à plus de 5 400 dollars australiens (3 850 dollars).
Six policiers de l’État de Victoria ont été hospitalisés et trois personnes sont restées en détention pour avoir prétendument agressé la police. Les agents ont utilisé du gaz poivré sur plusieurs personnes, affirmant dans un communiqué qu’ils n’avaient pas le choix.
Dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, la police a déclaré avoir arrêté 47 personnes et infligé une amende à plus de 260 en raison de manifestations à travers l’État. Ils ont également émis 137 contraventions après avoir arrêté environ 38 000 voitures qui approchaient de la ville.
La police de l’État de Nouvelle-Galles du Sud a déclaré qu’un homme de 32 ans qui aurait agressé un officier avait été arrêté et qu’elle s’attendait à porter plainte. L’officier a été transporté dans un hôpital de la région pour des blessures à la tête et au cou, ont indiqué les autorités.
Le sous-commissaire de la Nouvelle-Galles du Sud, Mal Lanyon, a déclaré que la police s’attendait à identifier davantage de personnes grâce à la vidéosurveillance et aux images des médias sociaux.
Plus de 2 000 personnes se sont également rassemblées dans les jardins botaniques de Brisbane City pour se rassembler contre le verrouillage et les mesures de vaccination, bien que la police de l’État du Queensland ait déclaré qu’elle n’avait procédé à aucune arrestation.
« Réveillez-vous mouton », lit-on sur un panneau lors de la manifestation de Brisbane.

Bouton retour en haut de la page