Environ 111 000 personnes évacuées d’Afghanistan, selon le Pentagone

WASHINGTON : Près de 111 000 personnes ont été évacuées d’Afghanistan depuis le début des opérations d’évacuation le 14 août, a annoncé vendredi le Pentagone.
Les talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan le 15 août. Leur victoire soudaine, qui survient alors que les États-Unis se retirent du pays après une guerre de 20 ans, a semé le chaos à l’aéroport de Kaboul, d’où l’Amérique et les nations alliées tentent d’évacuer en toute sécurité des milliers de citoyens et d’alliés.
« Hier, 89 vols ont décollé de Kaboul, pour un total d’environ 12 500 personnes évacuées d’Afghanistan en toute sécurité sur une période de 24 heures », a déclaré à la presse le général de division Hank Taylor, chargé de transporter par avion les citoyens américains hors d’Afghanistan pendant la crise des talibans. lors d’une conférence de presse du Pentagone.
« Hier, 35 avions militaires américains, 29 C-17 et six C-130 sont partis avec environ 8 500 personnes. Combiné avec un départ de 54 avions de la coalition, 4 000 personnes supplémentaires ont quitté Kaboul pour diverses bases intermédiaires », a-t-il déclaré.
Au cours des dernières 24 heures, plus de 300 citoyens américains ont été évacués d’Afghanistan, portant un total actualisé à environ 5 100.
« Nous continuons à maximiser notre efficacité et depuis que les forces américaines et de la coalition ont commencé l’évacuation, environ 111 000 personnes évacuées sont parties en toute sécurité. Les agents consulaires du département d’État continuent de contrôler et de traiter les personnes arrivant à la porte autour de Kaboul », a déclaré Taylor.
Certaines portes ont été fermées comme nous l’avons signalé, mais les citoyens américains, les candidats au SIV et les Afghans vulnérables, qui disposent des informations d’identification désignées et appropriées, continueront d’être traités pour le départ de l’aérodrome. Il y a encore environ 5 400 personnes à l’aéroport en attente d’un vol en provenance d’Afghanistan, a-t-il noté.
Les États-Unis, a-t-il dit, ont la capacité d’inclure les évacués dans le pont aérien militaire américain hors d’Afghanistan jusqu’à la toute fin.
« Le ministère de la Défense a la responsabilité continue de soutenir le département d’État dans le mouvement continu des évacués à travers nos bases de rassemblement intermédiaires et nos refuges jusqu’aux États-Unis dans les jours et semaines à venir », a-t-il ajouté.
Sous la direction du président Joe Biden, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a déclaré que les États-Unis prévoyaient toujours de mettre fin à cette mission à la fin du mois.
«Au fur et à mesure que nous nous rapprochons, et nous nous rapprochons, vous allez nous voir commencer à faire ces mouvements musculaires pour retirer nos troupes et certains de nos équipements, le cas échéant avec n’importe quel rétrograde. Ce que nous voulons faire, c’est préserver autant de capacités aussi longtemps que possible, à la fois en termes d’empreinte de sécurité, mais aussi en termes de capacité, comme le général l’a fait allusion dans sa déclaration d’ouverture, à déplacer les évacués », a déclaré Kirby. .

Bouton retour en haut de la page