Hong Kong reclasse 15 pays comme «à haut risque» pour Covid-19

HONG KONG : Le gouvernement de Hong Kong a déclaré qu’il mettrait 15 lieux à l’étranger, dont les États-Unis, l’Espagne et la France, à « risque élevé » de « risque moyen » d’ici le 20 août, ce qui signifie que les arrivées internationales de ces pays seront confrontées à une quarantaine prolongée en raison d’une résurgence de le coronavirus.
Le gouvernement a déclaré que les arrivées du Bangladesh, du Cambodge, de France, de Grèce, d’Iran, de Malaisie, des Pays-Bas, d’Espagne, du Sri Lanka, de Suisse, de Tanzanie, de Thaïlande, de Turquie, des Émirats arabes unis et des États-Unis seraient toutes confrontées aux nouvelles restrictions, selon un communiqué publié lundi.
Hong Kong a certaines des exigences d’entrée de coronavirus les plus strictes au monde, avec des arrivées de pays considérés comme « à haut risque » mandatés pour subir une quarantaine obligatoire pendant 21 jours dans un hôtel de quarantaine désigné, même ceux qui sont vaccinés.
Le gouvernement a déclaré qu’il y avait eu une forte augmentation du nombre de cas confirmés en peu de temps dans de nombreux pays.
« Malgré des programmes de vaccination à grande échelle, de nombreux endroits connaissent également une résurgence du virus, ce qui pose d’énormes défis à nos efforts locaux de lutte contre l’épidémie », indique le communiqué.
L’Australie sera reclassée comme « risque moyen » de « à faible risque » à partir du 20 août, ce qui signifie que même les arrivants vaccinés devront être mis en quarantaine pendant 14 nuits, à moins qu’ils n’aient un résultat de test d’anticorps positif effectué par un laboratoire reconnu par le gouvernement de Hong Kong, qui leur permet ensuite de faire une quarantaine de sept jours.
Des pays comme le Brésil, l’Inde et le Royaume-Uni avaient déjà été classés comme « à haut risque », mais le gouvernement avait largement assoupli les mesures pour les voyageurs de la plupart des autres pays, laissant espérer une augmentation des voyages internationaux pour les résidents et un plus grand nombre de visiteurs étrangers.
Hong Kong a largement contrôlé le virus avec pratiquement aucun cas de Covid-19 transmis localement, mais a connu un afflux constant de cas de coronavirus importés au cours des deux derniers mois. La ville a enregistré environ 12 000 cas de Covid-19 au total.

Bouton retour en haut de la page