Johnson condamne l’attaque « barbare » de Kaboul

LONDRES : Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que l’attentat à la bombe « barbare » à l’aéroport de Kaboul a fait « de nombreuses » victimes, mais que l’opération d’évacuation du Royaume-Uni en Afghanistan se poursuivra un peu plus longtemps.
Les États-Unis ont déclaré que plusieurs Marines figuraient parmi les personnes tuées lorsque deux kamikazes et des hommes armés ont attaqué des foules d’Afghans à l’extérieur de l’aéroport jeudi. Johnson a présenté ses condoléances aux États-Unis et à l’Afghanistan, affirmant que les Américains « ont très malheureusement perdu la vie » et qu’il y a également eu « de nombreuses victimes afghanes ».
Il a déclaré que la Grande-Bretagne poursuivrait l’opération d’évacuation, même si « nous approchons maintenant de la fin ».
Il a déclaré que « ce que cette attaque montre, c’est l’importance de poursuivre ce travail de la manière la plus rapide et la plus efficace possible dans les heures qui nous restent ».
Johnson n’a pas dit quand l’effort britannique se terminerait. Les forces américaines doivent quitter l’aéroport d’ici le 31 août et les missions des autres pays devront se terminer avant cette date. Plusieurs pays ont déjà annoncé la fin de leurs ponts aériens.

Bouton retour en haut de la page