La France mettra fin à l’opération d’évacuation de Kaboul vendredi: PM

PARIS : La France mettra fin à son opération d’évacuation des ressortissants français et afghans en danger de Kaboul contrôlée par les talibans d’ici vendredi soir, a déclaré le Premier ministre Jean Castex.
Au-delà de cette date, « il ne sera plus possible de procéder à des évacuations depuis l’aéroport de Kaboul », a déclaré jeudi Castex à la radio RTL.
Une source proche du gouvernement a ajouté que la date avait été imposée à la France par le plan des États-Unis, qui assurent la sécurité de l’aéroport, de se retirer d’ici le 31 août.
La source a ajouté que la France ferait tout pour maintenir son opération en place le plus d’heures possible, affirmant que l’évacuation des civils se terminerait plusieurs heures avant la fin officielle de la mission lorsque les services militaires et les services restants de l’ambassade partiraient.
Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué que les évacuations définitives des civils de Kaboul par la France seraient tardives jeudi ou vendredi matin.
Castex a déclaré que quelque 2 500 personnes avaient été évacuées par la France depuis la prise de Kaboul par les talibans le 15 août. L’opération a vu les évacués emmenés vers une base française aux Émirats arabes unis par des avions militaires, puis vers la France.
Il a déclaré que ce nombre comprenait des citoyens français, mais aussi « des Afghans qui ont contribué, d’une manière ou d’une autre, à leur soutien à l’armée (française), ainsi qu’à leurs familles, artistes et journalistes ».
Ses commentaires sont intervenus alors que la Grande-Bretagne mettait en garde contre un risque imminent d’attaque terroriste à l’aéroport, tandis que les Pays-Bas ont également déclaré qu’ils arrêtaient les vols d’évacuation.

Bouton retour en haut de la page