Le chef du JeM, Masood Azhar, exprime sa « satisfaction » face à la « victoire » des talibans en Afghanistan

KABOUL : Le fondateur du groupe terroriste Jaish-e-Muhammad (JeM), Maulana Masood Azhar s’est dit heureux de
la « victoire » des talibans, l’effondrement du « gouvernement afghan soutenu par les États-Unis ».
Dans son article intitulé « Manzil ki Taraf » (vers la destination) le 16 août, le fondateur de JeM a remercié Dieu pour le succès des « Mujahideen » en Afghanistan.
Les fonctionnaires du JeM sont susceptibles de se voir confier la responsabilité de chefs/sous-chefs d’une ou deux provinces d’Afghanistan, a affirmé Azhar.
Séparément, un message circule également parmi les fonctionnaires du JeM à son « Markaz » à Bahawalpur, se félicitant de la victoire des talibans et les exhortant à remercier Dieu pour avoir assuré leur victoire.
Le message demande également à ses membres de se préparer à de futures actions au Cachemire.
Selon les commentaires sur l’article, il y a de la jubilation dans les rangs du JeM à propos de la victoire des talibans en Afghanistan, car l’équipe a activement participé avec les talibans aux attaques contre les forces de la coalition et les forces de défense et de sécurité nationales afghanes.
Auparavant, la branche yéménite d’Al-Qaïda avait également félicité les talibans pour leur prise de contrôle de l’Afghanistan et s’était engagé à poursuivre ses propres campagnes militaires. Les talibans avaient abrité le chef d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden pendant
son règne de 1996 à 2001.
Les experts craignent que l’Afghanistan ne redevienne un terrain fertile pour le terrorisme avec la prise de contrôle du pays par les talibans.
Dimanche dernier, les talibans ont capturé la base aérienne de Bagram et la prison qui s’y trouve, et « ont libéré des milliers de prisonniers, dont de nombreux hauts responsables d’Al-Qaïda », a rapporté Axios.

Bouton retour en haut de la page