Le Pakistan administre plus de 15 doses de lakh de vaccins Covid-19, le plus élevé jamais enregistré en une seule journée

ISLAMABAD (Reuters) – Le Pakistan a administré un record de 15,90 doses de lakh de vaccins Covid-19 en une seule journée alors que le gouvernement intensifiait ses efforts pour lutter contre la quatrième vague de la pandémie, a déclaré mercredi le chef de la réponse aux coronavirus du pays.
Le chef du Centre national de commandement et d’opérations (NCOC), Asad Umar, dans une série de tweets, a déclaré que 35% des personnes éligibles au Pakistan avaient reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus, le pays ayant enregistré le plus grand nombre de piqûres d’une journée mardi.
Pas moins de 15 90 309 vaccins ont été administrés à travers le Pakistan le 31 août – « l’administration de vaccins la plus élevée jamais réalisée », a-t-il déclaré.
Alors que plus de 10 lakhs ont reçu leur première dose mardi, plus de cinq lakhs ont reçu leur deuxième dose, portant le nombre total de vaccins administrés jusqu’à présent à 5,67,68,446, a déclaré Umar.
Donnant une ventilation par province du pourcentage de personnes vaccinées, il a déclaré que 69 % de la population adulte d’Islamabad avait reçu la première dose, 51 % au Cachemire occupé par le Pakistan, 39 % au Gilgit-Baltistan, 37 % au Pendjab, 35% à Khyber Pakhtunkhwa, 32% dans le Sindh et 12% au Baloutchistan.
Umar a déclaré que le gouvernement s’était fixé pour objectif d’administrer la première dose à 40% de la population âgée de 18 ans et plus dans 24 grandes villes d’ici la fin août, et cela avait été atteint dans 20 villes principales.
« Les seules villes à manquer la cible étaient Hyderabad, Mardan, Nowshera et Quetta », a-t-il déclaré.
L’augmentation des vaccinations intervient dans un contexte où le gouvernement impose de multiples restrictions aux personnes non vaccinées et ouvre la vaccination aux personnes de plus de 17 ans, à partir de mercredi.
Conformément aux restrictions, la vaccination a été rendue obligatoire pour les personnes employées dans divers secteurs. Seules les personnes entièrement vaccinées seraient autorisées à voyager au niveau national et international à partir du 30 septembre et la même condition s’appliquerait aux passagers entrants.
Une vaccination complète d’ici le 15 octobre serait obligatoire pour utiliser les transports publics. Les visiteurs des centres commerciaux, des hôtels, des restaurants et des mariages devraient recevoir la première dose avant le 31 août et la deuxième dose avant le 30 septembre pour entrer dans les locaux et les étudiants âgés de 17 ans et plus devraient recevoir leur première dose avant le 15 septembre et la deuxième dose avant le 15 octobre et en cas de non-respect, ils ne seraient pas autorisés à entrer dans les établissements d’enseignement.
Les personnes voyageant sur les autoroutes devraient être vaccinées avec la première dose d’ici le 15 septembre, les voyageurs sur les autoroutes doivent recevoir leur première dose de Covid-19 avant le 30 septembre et la deuxième dose avant le 30 octobre pour empêcher les chauffeurs de bar et de fourgon scolaire de recevoir leur première dose d’ici 31 août.
La vaccination des 17-18 ans débuterait à partir du 1er septembre et les personnes immunodéprimées de plus de 12 ans bénéficieraient d’un « vaccin spécifique » dans certains centres à partir du 1er septembre.
Pendant ce temps, 101 décès de Covid-19 ont été signalés au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de morts à 25 889, tandis que 3 559 nouveaux cas ont porté le nombre d’infections à 1 163 688, a déclaré le ministère de la Santé, ajoutant que le taux de positivité était de 6,64 pour cent.

Bouton retour en haut de la page