Sydney a averti que le pire était à venir alors que les cas Delta augmentaient

SYDNEY: L’épidémie du delta de Sydney n’a pas atteint son maximum et les résidents doivent se préparer à davantage de décès, ont déclaré mercredi les autorités, alors que la plus grande ville d’Australie continuait de battre des records de nouvelles infections quotidiennes malgré un verrouillage de près de deux mois.
« Nous n’avons pas vu le pire et la façon dont nous arrêtons cela est que tout le monde reste à la maison », a déclaré la première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) Gladys Berejiklian aux journalistes à Sydney, la capitale de l’État.
NSW a signalé sa plus forte augmentation quotidienne de 633 nouveaux cas, dont 545 à Sydney, éclipsant le précédent record quotidien de l’État de 478 atteint lundi. Soixante personnes sont décédées depuis que le premier cas Delta a été signalé à Sydney le 16 juin, dont trois confirmés mercredi.
Avec seulement environ 28% des personnes de plus de 16 ans en Nouvelle-Galles du Sud entièrement vaccinées, le chef de la santé publique de l’État, Kerry Chant, a averti qu’il y aurait plus de décès si les cas continuaient d’augmenter.
L’Australie est en proie à une troisième vague d’infections qui a révélé des faiblesses dans le déploiement des vaccins du pays et contraint plus de la moitié de ses 25 millions d’habitants à l’isolement.
Jusqu’à présent, seul un quart de la population adulte est entièrement vacciné, ce qui fait pression sur le Premier ministre Scott Morrison dont le gouvernement a raté ses objectifs vaccinaux initiaux.
Sydney, Melbourne et la capitale Canberra font l’objet d’ordonnances de séjour à domicile, poussant l’économie de 2 000 milliards de dollars australiens (1 500 milliards de dollars) au bord de sa deuxième récession en autant d’années.
L’État de Victoria, qui abrite Melbourne, a signalé mercredi 24 nouveaux cas de COVID-19 acquis localement, le même nombre qu’un jour plus tôt, alors que les autorités se précipitent pour suivre les infections de source inconnue.
VACCINATION POUSSER
Avec un peu plus de 40 000 cas et 970 décès, l’Australie a largement évité le nombre élevé de COVID observé dans de nombreux autres pays développés.
Mais les efforts pour contenir l’épidémie à Sydney ont échoué, le virus se propageant dans plusieurs villes régionales où les taux de vaccination sont faibles.
Pour accélérer le déploiement, cinq équipes de vaccination du personnel de la défense doivent arriver dans les villes régionales cette semaine.
Plus de 500 000 doses de Pfizer, la moitié de l’approvisionnement acheté en Pologne au cours du week-end ont été déplacées vers les 12 banlieues les plus touchées de Sydney pour vacciner les personnes âgées de moins de 40 ans.

Bouton retour en haut de la page